La trans de Tranny dates

trans paris tranny dates

Le moment est enfin venu pour vous parler mes retours d’expérience sur Tranny Dates. Comme évoqué dans le précédent article, je vais relater les moments marquants et un peu ma routine pour draguer des trans sur le site de rencontre. C’est parti !

La trans de Tranny Dates…

Début de journée

Comme à chaque réabonnement, je tiens à faire peau neuve. Pour cette fois ci, je voulais avoir l’air cool et zen. Du coup, j’ai choisi une photo de vacances sur mon profil.

Bien entendu, j’ai ajouté quelques photos mais pas plus de cinq pour l’agrémenter. Pour le parfaire, j’ajoute une annonce plus ou moins standard. Le reste est du grand classique, préciser le pseudo, âge, sexe, etc.

Pour cette fois ci, j’aimerai renouveler une expérience avec des jeunes, plus précisément avec des belles et jeunes transsexuelles de 22 à 30 ans.

Pourquoi ? C’est l’âge où tout semble possible, ce qui aide pour négocier certains fantasmes. J’ai l’habitude de me passer de celles qui sont trop connectées. D’un côté, ça fait désespérées ou no life.

Prochaine étape, faire des demandes et envoyer des messages. Pour bien faire, je personnalise mes messages mais au bout de cinq à six fois, je fais un copier/coller à tous les autres. C’est à peu près la même rengaine à chaque réabonnement pour moi.

En moyenne, je cible une dizaine de membres. Maintenant que c’est fait, au lit !

Retour du taf

Je ne me connecte sur Tranny Dates que le soir. À mon retour au travail, je me connecte vite fait pour voir si j’ai eu des réponses à mes messages.

Bizarrement, ce sont celles à qui j’ai envoyé des mails copier/coller qui ont répondu. Bon, c’est déjà ça, je ne réponds pas tout de suite, je vaque à mes train-train du soir. Elles auront de mes nouvelles plus tard.

Maintenant que je suis en pyjama et bien installé dans mon lit, je rallume le PC et me reconnecte.

Bonne nouvelle, une autre réponse, celle à qui j’ai envoyé mon premier message. Je me presse de la répondre mais malheureusement, elle n’est plus connectée. Bon, il me reste encore les deux autres. Je réponds à leur mail. Je reçois de suite une réponse. Le contact est établi 😉

Tout en discutant, je scrute son profil. Son annonce est assez explicite et elle habite pas très loin de chez moi. Le seul hic c’est qu’elle n’a qu’une seule photo. Il est mardi et il se fait déjà un peu tard. Du coup, je ne suis pas trop chaud pour lui en demander d’autres. Je lui propose gentiment de continuer à une autre fois la discussion.

Je me suis encore accordé une dizaine de minutes pour élargir un peu mes recherches. Ça m’a permis de contacter quatre autres abonnées. Pour cette fois-ci, j’étendais mes recherches sur les villes voisines. Pas le temps de personnaliser les massages, un autre mail copier/coller fera l’affaire. Je me hâte de me déconnecter une fois que c’est fait.

Message sur le site

Le lendemain, même rituel, enfin à quelques détails près. J’ai eu en tout six messages et notifications. C’est bon signe pour la suite mais je ne m’emballe pas encore. Par contre, je termine plus tôt que d’habitude mes train-train du soir pour avoir plus de temps à discuter avec elles.

J’y suis, alors, j’ai eu droit à quelques visites dont deux seulement m’intéressent, deux autres membres ont répondu à mes mails dont une est une vieille connaissance sur le site. À ce stade, l’idéal pour moi serait de conclure un rendez-vous mais ce n’est que la première semaine. C’est un peu trop prématuré mais je dois commencer à faire mon choix. Pour ne pas me dissiper, je me concentre sur deux ou trois trans.

Pour le coup, j’ai choisi une trans qui habite à Linas. J’ai flashé aussi sur une transsexuelle qui vit à Paris. Pour mon plan B, je tiens au chaud celle qui n’a qu’une seule photo sur son compte. Maintenant que mon choix est fait, la drague va enfin bel et bien commencer. La suite dépendra de la manière dont j’aborde les choses avec elles.

Ce sont les vendredis et les samedis que je consacre le plus de temps pour me connecter sur Tranny Dates. Oui, c’est aussi la période où les gens sortent moi y compris mais pour arriver à mes fins, je suis prêt à faire l’impasse sur un weekend, deux maximum.

L’heure de la rencontre…

Ça y est, la première semaine est passée et heureusement pour moi, mes deux contacts, mes préférées discutent régulièrement avec moi. C’est encore un peu trop tôt de le dire mais je pense qu’un rendez-vous n’est plus qu’une question de temps. Pourvu que tout se passe bien d’ici le weekend.

Mon plan est de donner un rendez-vous à chacune d’elle à un jour d’intervalle histoire de juger de visu qui d’entre elles est la plus intéressante. Rassurez-vous, je ne compte pas pour autant poireauter l’autre ;). Le weekend approche à grand pas et sans me le dire ouvertement, celle qui habite à Linas me fait comprendre qu’il est peut-être temps de se voir. Voilà qui va me faciliter la tâche !

On s’est alors convenu de se voir le vendredi en début de soirée. Elle a suggéré l’endroit, un bistrot qu’elle tenait à me faire découvrir. En parfait gentleman, j’ai accepté sans hésitation. Même si le courant passe bien entre nous, j’ai un peu insisté pour un dial vidéo avant notre rendez-vous.

Elle a trouvé l’idée géniale, peut-être que comme moi, elle veut s’assurer que je suis un home réglo.

C’est le jour J, je suis assez excité mais voilà, j’ai reçu un texto à midi comme quoi, il est possible que le rendez-vous soit reporté samedi. Elle me le confirmerait avant 17h. Tout à coup, les choses s’annoncent compliquées surtout que j’ai réservé ce jour pour la trans parisienne.

Comme d’habitude, je vais devoir improviser.

Déroulement de la soirée

Le texto tant attendu vient enfin. Finalement, tout est ok, pas de changement pour le rendez-vous. Je me précipite à m’informer sur le resto. Apparemment, un diner à deux ne me ruinera pas, de mieux en mieux ! Je file à la maison me changer. Je suis dans les temps pour être à l’heure au rendez-vous.

La trans que j’ai vu sur vidéo me plait mais là, il s’agit de la voir en vrai. Je suis en avance de dix minutes. Je rentre tout de suite dans le resto pour voir un peu comment c’est en réel. À peine entré, je vois une main qui me fait signe. Une jeune femme en robe blanche et une veste rouge me fait signe de la rejoindre.

Maintenant que je la vois de plus près, elle a un peu grossi par comparaison à la photo mais ma foi, quelle splendide créature ! Après les politesses d’usage vient le moment de commander. Comme sur le moment, je n’avais pas spécialement la tête à ça, je n’arrive pas à me décider. Du coup, elle m’a recommandé le menu du jour. J’ai dit, Ok, va pour le menu du jour ! On a passé presque une heure dans le resto à parler de la pluie et du beau temps.

Après le resto, elle m’a fait visiter quelques sites de sa ville mais comme il se fait un peu tard pour se promener, je lui demande s’il y a un endroit sympa pour se reposer un peu. Je dois dire que la semaine n’a pas été non plus de tout repos. Elle m’annonce alors qu’elle habite pas très loin, la coquine ! Je lui lance un sourire de soulagement qu’elle répond instantanément.

On arrive chez elle, elle me souhaite la bienvenue et me dit de faire comme chez moi. Je m’installe donc sur le salon, elle me demande si un verre de vin me dit. Avec plaisir ! Elle a enlevé sa veste et ses talons… mmmhhh quelle merveille ! On continue à discuter mais je cherche une ouverture pour changer la nature de nos discussions, pour passer aux choses sérieuses quoi !

J’ai remarqué qu’elle a un grain de beauté sur la nuque. Je lui ai demandé si c’est naturel ou pas. Elle a aussi tôt répondu que je suis observateur et me lançait un des ces regards !! Je suis en bonne voie. Elle s’est alors mise à se pencher vers moi et me demande de voir par moi-même si c’est artificiel ou pas.

Je n’ai jamais été aussi proche d’elle qu’à ce moment. Je regarde quelques secondes puis j’embrasse son grain de beauté. Elle s’est alors tournée vers moi. Elle allait me demander si c’est naturel ou pas que je l’ai embrassé langoureusement. Elle ne s’est pas privée d’en faire autant. Et la suite… euh…

trans tranny dates

À mon réveil, elle est encore blottie contre moi. Je ressasse tout ce qu’on à fait la veille et je n’ai pas pu m’empêcher de rire un peu. Ça l’a réveillé. On s’est salué. Peu de temps après, elle s’est levée pour préparer le petit déjeuner. La voir nue est toujours aussi excitant.

Le moment de se dire au revoir arrive. Elle me raccompagne à la porte et me fait la bise et ferme la porte. Je me demande si je lui ai laissé partir aussi facilement si on a fait ça chez moi. Je rentre chez moi la tête pleine de souvenirs. La réalité me rattrape, un autre rendez-vous m’attend ce soir. Il ne faut pas non plus rater celui-là.

Voilà le genre d’histoire que j’apprécie par dessus tout. Le parfait mélange entre séduction et plan cul comme je les aime.

Alors, avant de te branler en lisant mon histoire, va donc te taper une trans sur Tranny Dates… c’est par ici que ça ce passe…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *